J-25 Dear June

Salut les yogis!

Avant de commencer, je souhaite m’excuser pour cette absence très longue. J’ai tellement d’idées et surtout l’envie de les partager mais le temps manque! (trop de boulot tue le boulot! Notez ça les amis!)

Dans les grandes lignes, voilà ce qu’il s’est passé depuis le dernier post:

  • La charge de travail dans notre équipe a quadruplé!
  • Les mois d’avril et mai ont été difficiles mentalement: les longues heures de boulot (parfois plus de 10h), un coup de mou, un peu de nostalgie de l’Irlande mais aussi de La Réunion
  • L’envie de ne rien faire! Absolument rien! Quelque chose de très rare pour ma part! J’arrive toujours à m’émerveiller sur des petits choses, je trouve toujours quelque chose à faire, à lire, ou écrire! Mais rien, nada, quenini! J’étais à nouveau dans une phase de mini burn-out où dormir devenait difficile, manger n’était plus un plaisir et le yoga est (re-)devenu une des choses qui me faisait tenir même si je n’avais pas envie d’en faire non plus!
  • Pleurer pour ne pas aller au boulot et pleurer en revenant le soir est devenu une habitude… Le dimanche était aussi devenu une journée difficile avec l’angoisse de devoir retourner au boulot! D’ailleurs, chéri, même si je te le dis souvent dans ces moments, j’en profite pour le redire ici: désolée et surtout merci! Et sinon, les collègues si vous lisez ce post, ce sera une preuve que les yogis ne sont pas supers héros qui contrôlent tout les aspects de leur vie 😀

Hello June!

Malgré un nerf coincé au milieu du dos qui m’empêche un peu de respirer correctement depuis 2 jours et quelques journées de 13h de travail 😦 , le mois de juin commence très bien. De nouvelles synchronicités apparraissent comme par magie dans mes lectures et écoutes! Alors voici ma lettre au mois de Juin:

Dear June,

C’est avec un peu de recul que, cette année, tu es particulièrement important pour moi. Tu l’es toujours un peu mais cette année encore plus que d’habitude.

Tu as commencé avec une très bonne nouvelle. J’ai fait ma demande de visa électronique le 31 mai. Normalement, la procédure devait prendre 72h. J’ai reçu mon visa en moins de 24h, le 1er juin. Ce même jour, une collègue que j’apprécie particulièrement m’invite pour un picnic improvisé au parc. Puis, plusieurs personnes m’ont demandé des cours. Autre chose très importante, je me suis enlevée un poids important sur les épaules en parlant de mon « plan vacances » à l’un des chefs au boulot. J’estime avoir pris un risque: préparer le terrain en indiquant à un chef que tu t’orientes vers un autre domaine n’est pas simple mais est nécessaire. Cela ne veut pas dire que je pars! Et qui sait? si ça se trouve je resterai là où je suis en pratiquant une activité supplémentaire! Seul l’avenir me le dira! Mais le simple fait d’en parler m’a enlevé un premier poids: l’impression de leur mentir sur mon projet…

Une autre raison pour laquelle je disais que tu es particulièrement important cette année: il y a 30 ans, un 27 juin aux aurores, je suis née. Eh oui! je change de décennie! D’habitude, je ne fête pas mon anniversaire, ou très peu. D’ailleurs, du fait de mon nomadisme décennal (je ne suis jamais restée dans un même lieu pendant plus de 7 ans, sauf pendant l’adolescence), fêter mon anniversaire ces dernières années s’est plus ou moins limité à quelques appels de mes parents et la famille, des petits mots de mes amis via textos ou les réseaux sociaux, des petites attentions de la part de mon copain et la pause café-croissants avec quelques collègues au boulot. Rien d’extravagant, tout dans la simplicité et ça reflète bien l’éloignement physique avec mon île. Je ne m’en plains pas. Cependant cette année, 3 jours apres mon anniversaire, le 30 juin, j’embarque pour cette aventure qui, je pense, va me changer, me transformer, me laver le cerveau. A moi l’Inde (Goa) et ses contrastes, sa culture, ses visages, sa vie et surtout le yoga! 21 jours d’immersion complète et totale pour apprendre philo, anatomie, asanas, kriyas, bandhas, pranayamas etc.

A travers ce voyage, j’ai déjà cette sensation de retrouver la terre de mes ancêtres. La Réunion a été colonisée​ par les Français. Des esclaves ont été importés d’Afrique et de Madagascar. Puis sont arrivés les Chinois et les Indiens. Bien que ces derniers venaient de régions diverses et variées, Goa représente aussi une partie de l’histoire de mon île.

Alors, voilà Juin, merci d’être enfin arrivé. Je t’attendais avec impatience. Au final, tu m’as déjà apporté beaucoup de bonnes choses et beaucoup de synchronicités autres qui me confortent dans le projet que je me suis établie.

Namaste,

Christine.

P.S.: cher nerf coincé dans le dos, décoinces toi rapidement car je ne peux plus faire de yoga, ni même respirer sans avoir mal!

Publié par

Je m'appelle Christine et à travers cette passion du yoga, j'espère pouvoir vous inspirer à au moins essayer cette discipline et en trouver les différents bienfaits que j'ai pu observer au fil du temps. Mes autres passions tournent aussi autour du "mieux être": mandalas, cristaux, Reiki et fabrication de tisanes. A bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s